MENU

15 décembre : les règles changent

Le premier ministre, Jean Castex, a donné les directives du gouvernement concernant la tenue des fêtes de fin d'année et l’assouplissement des restrictions sanitaires à partir du mardi 15 décembre.

Instauration d’un couvre-feu

Cette nouvelle étape du déconfinement autorise, en journée, les déplacements sur tout le territoire français. Les attestations ne sont donc plus nécessaires depuis le 15 décembre.

En revanche, un couvre-feu est instauré sur l’ensemble du pays. De 20h à 6h du matin, les déplacements sont autorisés seulement sous-conditions, notamment pour motif familial impérieux, exercer son activité professionnelle, promener son animal de compagnie ou la garde d’enfants. La pratique sportive est exclue pendant le couvre-feu. Pour justifier de ces déplacements, il faut être muni d’une attestation, comme pendant le confinement. En cas de non-respect de ces règles, les contrevenants s’exposent à une amende de 135 euros.

Le couvre-feu sera levé le 24 décembre, la nuit de Noël, mais restera en place le soir du 31 décembre. Il sera néanmoins possible d’inviter quelques personnes chez soi le soir de la Saint-Sylvestre, à condition qu’elles arrivent avant 20h et qu’elles repartent après 6h du matin.

Pour éviter un rebond épidémique, le gouvernement invite à la prudence. Le premier ministre a rappelé la recommandation suivante pour les repas et réunions privées : pas plus de 6 adultes à la fois. Il conseille également de limiter les interactions au cours des 5 jours précédents si vous souhaitez réveillonner avec une personne âgée ou vulnérable.

Fermeture des lieux culturels 3 semaines de plus

Les conditions fixées pour la réouverture des cinémas, théâtres, musées, salles de spectacle et musées ne sont pas réunies. Ces lieux culturels resteront donc fermés jusqu’au 7 janvier minimum. Les enceintes sportives sont également concernées. En fonction de la situation sanitaire, la possibilité d’une réouverture de ces établissements sera étudiée par le gouvernement début janvier.

Les cérémonies religieuses seront toujours limitées à 30 personnes. De nouvelles règles ont été fixées : il faut laisser deux sièges libres entre chaque personne ou entité familiale et une rangée de sièges sur deux doit être inoccupée dans les lieux de culte.

Pour les autres établissements, l’hypothèse d’une réouverture le 20 janvier est maintenue.

Imprimer

  • visuel-
  • visuel-
  • visuel-
  • visuel-
  • visuel-
  • visuel-
  • visuel-