En avril, ouvrez l'œil à la recherche de la mésange bleue !

 Dans le cadre de l'Atlas de la Biodiversité Communale (ABC), découvrez tous les mois une nouvelle espèce. En mars, apprenez à connaître le vanneau huppé ! 

Plus petit qu’un rouge-gorge, je suis très commun dans vos jardins. Je ne vis jamais très loin de ma cousine la mésange charbonnière. Contrairement à elle, j’ai le dessus de la tête bleue et je suis plus petite. Plus le bleu de ma tête est réfléchissant, plus mes chances de me reproduire sont grandes. C’est grâce à ce reflet des ultraviolets que je séduis ma partenaire.

Ce que j’adore par-dessus tout, ce sont les chenilles. J’aide les agriculteurs et les forestiers en consommant les chenilles qui leur posent problème, jusqu’à 9000 chenilles pour nourrir mes petits par saison.

Vous l’aurez compris, l’hiver je rencontre des difficultés à trouver des chenilles. Pour m’adapter à cette rude saison, je suis capable de changer mon régime en mangeant beaucoup de graines. Vous pouvez aussi m’aider en période de gel, où j’ai besoin de plus d’énergie, en me donnant des graines de tournesol.

Protégez ma mangeoire car les chats domestiques m’attendent au tournant. Pour pouvoir nicher dans votre jardin, un nichoir avec une entrée de 26 mm me suffit. Si l’entrée est plus grosse, la mésange charbonnière aura la capacité de rentrer et me chassera du nichoir. Même si je suis bien présente, je reste encore sous prospectée, alors ouvrez l’oeil, et n’hésitez pas à remonter vos observations !

Si c’est le cas, n’hésitez pas à me signaler : 

EspeceMars Vanneau

pdfTélécharger la fiche espèce

Les espèces des mois précédents :

Imprimer