Avertissement : impossible de se connecter à service-public.fr
Les données affichées sont susceptibles de ne pas être à jour. : HTTP/1.1 404 - F36018.xml

Guide des droits et des démarches administratives

Création d'une société : rédaction et enregistrement des statuts
Fiche pratique

Les statuts constituent les règles sociales, fiscales et juridiques de l'entreprise. La rédaction des statuts intervient entre la fixation du montant du capital social et le dépôt du capital social. C'est lors de la signature des statuts que la société est constituée. Si vous créez une entreprise individuelle ou une micro-entreprise, vous n'avez pas à rédiger de statuts.

Les statuts peuvent être rédigés par l'associé unique de l'entreprise.

Vous pouvez faire appel à un professionnel du droit. Par exemple : avocat, expert comptable, commissaire de justice (anciennement huissier de justice et commissaire-priseur judiciaire).

La rédaction des statuts par un professionnel du droit coûte entre 1 000 € et 2 500 €.

Il peut s'agir d'un acte par un notaire, mais ce n'est pas obligatoire.

Pour vous aider dans la rédaction de vos statuts, BPI France met à disposition un modèle de statuts pour une EURL :

Une notice explicative est aussi disponible pour vous aider à rédiger vos statuts :

Lorsqu'un apport de biens immobiliers au capital social de votre entreprise est fait, les statuts doivent obligatoirement être rédigés par un notaire.

La rédaction des statuts coûte entre 1 000 € et 2 500 €.

Les statuts doivent être signés par l'associé unique de l'entreprise.

Les mentions suivantes doivent obligatoirement être présentes dans les statuts :

  • Dénomination sociale

  • Forme juridique

  • Adresse du siège social

  • Apport de chaque associé

  • Montant du capital social

  • Objet social (il s'agit de ses principales activités)

  • Durée de vie

C'est ensuite à l'associé unique de déterminer toutes les règles liées au fonctionnement et à la gestion de l'entreprise, telles que les suivantes :

  • Règles en matière de transmission et cession de parts sociales

  • Pouvoirs du gérant

  • En cas de contrat de bail de parts sociales (contrat par lequel vous louez vos parts sociales), mention de ce contrat

  • Modalités de prise de décisions

  • Modalités de dissolution de l'entreprise

Si les statuts ont été rédigés par un notaire, il faut aussi y faire figurer le nom et l'adresse du notaire.

Vous pouvez ajouter des informations complémentaires concernant par exemple les modalités de fonctionnement de votre entreprise (identification, gestion, contrôle, règles de prise de décisions).

Ces règles sont libres dès lors qu'elles ne sont pas contraires à l'ordre public. Il n'est par exemple pas possible de choisir comme objet social de l'entreprise la contrebande d'armes par exemple.

Vous pouvez, si vous le souhaitez, joindre les documents suivants :

  • Liste des actes préparatoires à la création et au démarrage de l'entreprise (ils comportent les montants et les dates des frais engagés par les fondateurs jusqu'à la signature des statuts)

  • Règlement intérieur ayant pour objectif de simplifier ou de compléter les règles déjà présentes dans vos statuts

Si des apports en nature au capital social de votre entreprise ont été réalisés, il est obligatoire de joindre en annexe de vos statuts le rapport du commissaire aux apports.

Oui.

Enregistrement auprès du CFE

Vous procéderez à l'enregistrement de vos statuts au moment de l'immatriculation de votre entreprise auprès du centre de formalités des entreprises (CFE) dont votre entreprise dépend.

Enregistrement auprès du service des impôts des entreprises

Vous devez faire enregistrer vos statuts auprès des services en charge de la publicité foncière du lieu de situation de l'immeuble. Cette démarche peut être effectuée par mail ou sur place au service de la publicité foncière dont vous dépendez.
  • Service de publicité foncière (ex-Conservation des hypothèques)
  • Vous devez faire enregistrer vos statuts auprès du service départemental de l'enregistrement (SDE) du lieu du siège social de l'entreprise. Vous pouvez effectuer cette démarche en envoyant un mail au service dont vous dépendez ou en vous présentant directement sur place.
  • Service départemental de l'enregistrement
  • Vous devez faire enregistrer vos statuts auprès du service départemental de l'enregistrement (SDE) du lieu du fonds de commerce. Vous pouvez effectuer cette démarche en envoyant un mail au service dont vous dépendez ou en vous présentant directement sur place.
  • Service départemental de l'enregistrement
  • Vous devez faire enregistrer vos statuts auprès du service départemental de l'enregistrement (SDE) du lieu du siège social. Vous pouvez effectuer cette démarche en envoyant un mail au service dont vous dépendez ou en vous présentant directement sur place.
  • Service départemental de l'enregistrement
  • Un fois l'enregistrement de vos statuts auprès du CFE fait, il faut procéder à la publication de vos statuts dans un support d'annonces légales.

    Les statuts peuvent être écrits par les associés.

    Vous pouvez faire appel à un professionnel du droit (avocat, notaire...) pour rédiger les statuts d'une société.

    La rédaction des statuts par un professionnel du droit vous coûte entre 1 000 € et 2 500 €.

    Il peut s'agir d'un acte rédigé par un notaire, mais ce n'est pas obligatoire.

    Pour vous aider dans la rédaction de vos statuts, BPI France a mis à disposition un modèle de statuts pour une SARL :

    Une notice explicative est aussi disponible pour vous aider à rédiger vos statuts :

    En cas d'apport d'un bien immobilier au capital social de la société est fait, les statuts doivent obligatoirement être rédigés par un notaire.

    La rédaction des statuts coûte entre 1 000 € et 2 500 €.

    Les statuts doivent nécessairement être signés par tous les associés de votre société.

    Les mentions suivantes doivent obligatoirement être présentes dans les statuts :

    • Dénomination sociale

    • Forme juridique

    • Adresse du siège social

    • Apport de chaque associé

    • Montant du capital social

    • Objet social (il s'agit de ses principales activités)

    • Durée de vie

    • Modalités de souscription des parts sociales en industrie

    • Répartition des parts sociales

    • Évaluation de chaque apport en nature

    • Nom du ou des gérants et des associés

    C'est ensuite à vous et vos associés de déterminer toutes les règles liées au fonctionnement et à la gestion de votre entreprise, telles que les suivantes :

    • Règles en matière de transmission et cession de parts sociales

    • Pouvoirs des gérants

    • En cas de contrat de bail de parts sociales (vous ou l'un de vos associés peut louer ses parts sociales par le biais d'un contrat de bail), mention du contrat

    • Modalités de prise de décisions en assemblée d'associés

    • Modalités de dissolution de la société

    Si les statuts ont été rédigés par un notaire, il faut aussi y faire figurer le nom et l'adresse du notaire.

    Vous pouvez ajouter des informations complémentaires concernant par exemple les modalités de fonctionnement de votre entreprise (identification, gestion, contrôle, règles de prise de décisions).

    Ces règles sont libres dés lors qu'elles ne sont pas contraires à l'ordre public. Vous ne pouvez pas choisir comme objet social de votre société la contrebande d'armes par exemple.

    Vous pouvez, si vous le souhaitez, joindre les documents suivants :

    • Liste des actes préparatoires à la création et au démarrage de l'entreprise (ils comportent les montants et les dates des frais engagés par les fondateurs jusqu'à la signature des statuts)

    • Règlement intérieur ayant pour objectif de simplifier ou de compléter les règles déjà présentes dans vos statuts

    • Pactes d'actionnaires ou d'associés qui fixent les relations entre eux sur des points non évoqués dans les statuts

    Si des apports en nature au capital social ont été réalisés, il est obligatoire de joindre en annexe des statuts le rapport du commissaire aux apports.

    Oui.

    Enregistrement auprès du CFE

    Ces statuts doivent être enregistrés au moment de l'immatriculation de votre entreprise auprès du CFE dont la société dépend.

    Enregistrement auprès du service des impôts des entreprises

    Vous devez faire enregistrer vos statuts auprès des services en charge de la publicité foncière du lieu de situation de l'immeuble. Cette démarche peut être effectuée par mail ou sur place au service de la publicité foncière dont la société dépend.
  • Service de publicité foncière (ex-Conservation des hypothèques)
  • Vous devez faire enregistrer vos statuts auprès du service départemental de l'enregistrement (SDE) du lieu du siège social de l'entreprise. Vous pouvez effectuer cette démarche en envoyant un mail au service dont vous dépendez ou en vous présentant directement sur place.
  • Service départemental de l'enregistrement
  • Les statuts doivent être enregistrés auprès du service départemental de l'enregistrement (SDE) du lieu du fonds de commerce. Cette démarche peut être effectuée en envoyant un mail au service la société dépend ou directement sur place.
  • Service départemental de l'enregistrement
  • Vous devez faire enregistrer vos statuts auprès du service départemental de l'enregistrement (SDE) du lieu du siège social. Vous pouvez effectuer cette démarche en envoyant un mail au service dont vous dépendez ou en vous présentant directement sur place.
  • Service départemental de l'enregistrement
  • Une fois l'enregistrement des statuts auprès du CFE fait, il faut procéder à leur publication dans un support d'annonces légales.

    Le projet de statuts doit être signé par un ou plusieurs fondateurs.

    Un exemplaire de ce projet doit par la suite être déposé au tribunal de commerce du lieu du siège social de la société.

    Greffe du tribunal de commerce

    Site internet

    Tribunal de commerce

    Site internet

    Ce n'est qu'après cette étape que les statuts définitifs pourront être rédigés.

    Les statuts peuvent être rédigés par les actionnaires de la société.

    Il peut s'agir d'un acte rédigé par un notaire.

    La rédaction des statuts par un professionnel du droit (avocat, notaire...) coûte entre 1 000 € et 2 500 €.

    En cas d'un apport de biens immobiliers au capital social de la société, les statuts doivent obligatoirement être rédigés par un notaire.

    La rédaction des statuts coûte entre 1 000 € et 2 500 €.

    Les statuts doivent être signés par tous les actionnaires de la société.

    Certaines dispositions doivent obligatoirement être présentes dans les statuts de votre entreprise :

    • Dénomination sociale de votre entreprise

    • Forme juridique de votre entreprise

    • Adresse du siège social de votre entreprise

    • Apport de chaque actionnaire

    • Montant du capital social

    • Objet social de votre société (il s'agit de ses principales activités)

    • Durée de vie de votre société

    • Évaluation des apports en nature

    • Désignation des premiers administrateurs

    • Règles concernant les administrateurs : par exemple, nombre maximum et minimum d'administrateurs, durée de leur mandat, âge limite, règles en matière de révocation

    • Règles concernant le président du conseil d'administration (par exemple, âge limite, limitations de ses pouvoirs)

    • Règles concernant les assemblée d'actionnaires (par exemple, possibilité que les assemblées puissent se faire à distance, règles en matière de prise de décision)

    Si les statuts ont été rédigés par un notaire, il faut aussi y faire figurer le nom et l'adresse du notaire.

    Vous pouvez ajouter des informations complémentaires concernant par exemple les modalités de fonctionnement de votre entreprise (identification, gestion, contrôle, règles de prise de décisions).

    C'est à vous et vos actionnaires de déterminer quelles sont les règles que vous voulez faire figurer dans vos statuts.

    Ces règles sont assez libres dés lors qu'elles ne sont pas contraires à l'ordre public.

    Par exemple, vous ne pouvez pas choisir comme objet social de votre société la contrebande d'armes.

    Vous pouvez, si vous le souhaitez, joindre les documents suivants :

    • Liste des actes préparatoires à la création et au démarrage de l'entreprise (ils comportent les montants et les dates des frais engagés par les fondateurs jusqu'à la signature des statuts)

    • Règlement intérieur ayant pour objectif de simplifier ou de compléter les règles déjà présentes dans vos statuts

    • Pactes d'actionnaires ou d'associés qui fixent les relations entre eux sur des points non évoqués dans les statuts

    Si des apports en nature au capital social ont été réalisés, il est obligatoire de joindre en annexe de vos statuts le rapport du commissaire aux apports.

    Oui.

    Enregistrement auprès du CFE

    Vous procéderez à l'enregistrement de vos statuts au moment de l'immatriculation de votre entreprise auprès du centre de formalités des entreprises dont votre société dépend.

    Enregistrement auprès du service des impôts des entreprises

    Vous devez faire enregistrer vos statuts auprès des services en charge de la publicité foncière du lieu de situation de l'immeuble. Cette démarche peut être effectuée par mail ou sur place au service de la publicité foncière dont vous dépendez.
  • Service de publicité foncière (ex-Conservation des hypothèques)
  • Vous devez faire enregistrer vos statuts auprès du service départemental de l'enregistrement (SDE) du lieu du siège social de l'entreprise. Vous pouvez effectuer cette démarche en envoyant un mail au service dont vous dépendez ou en vous présentant directement sur place.
  • Service départemental de l'enregistrement
  • Vous devez faire enregistrer vos statuts auprès du service départemental de l'enregistrement (SDE) du lieu du fonds de commerce. Vous pouvez effectuer cette démarche en envoyant un mail au service dont vous dépendez ou en vous présentant directement sur place.
  • Service départemental de l'enregistrement
  • Vous devez faire enregistrer vos statuts auprès du service départemental de l'enregistrement (SDE) du lieu du siège social. Vous pouvez effectuer cette démarche en envoyant un mail au service dont vous dépendez ou en vous présentant directement sur place.
  • Service départemental de l'enregistrement
  • Un fois l'enregistrement des statuts fait, vous devez procéder à leur publication dans un support d'annonces légales.

    Vous devez établir un projet des statuts.

    Il doit être signé un ou plusieurs fondateurs.

    Un exemplaire de ce projet doit par la suite être déposé au tribunal de commerce du lieu du siège social de la société.

    Tribunal de commerce

    Site internet

    Ce n'est qu'après que vous pourrez rédiger vos statuts définitifs.

    Les statuts peuvent être rédigés par les actionnaires.

    Il peut s'agir d'un acte rédigé sans la présence d'un notaire ou d'un acte rédigé par un notaire.

    La rédaction des statuts par un professionnel du droit coûte entre 1 000 € et 2 500 €.

    Lorsqu'un apport de biens immobiliers au capital social est fait, les statuts doivent obligatoirement être rédigés par un notaire.

    La rédaction des statuts par un professionnel du droit coûte entre 1 000 € et 2 500 €.

    Les statuts doivent nécessairement être signés par tous les actionnaires de la société.

    Certaines dispositions doivent obligatoirement être présentes dans les statuts de votre entreprise :

    • Dénomination sociale de votre entreprise

    • Forme juridique de votre entreprise

    • Adresse du siège social de votre entreprise

    • Apport de chaque actionnaire

    • Montant du capital social

    • Objet social de votre société (il s'agit de ses principales activités)

    • Durée de vie de votre société

    • Évaluation des apports en nature

    • Désignation des premiers membres du conseil de surveillance

    • Règles concernant les membres du conseil de surveillance (par exemple, nombre maximum et minimum d'administrateurs, durée de leur mandat, âge limite, règles en matière de révocation)

    • Règles concernant les membres du directoire ou le directeur général unique (par exemple, âge limite, limitations de ses pouvoirs)

    • Règles concernant les directeurs délégués (par exemple, nombre, âge limite, étendue de leurs pouvoirs)

    • Règles concernant les assemblées d'actionnaires (par exemple, possibilité que les assemblées puissent se faire à distance, règles en matière de prise de décision)

    Si les statuts ont été rédigés par un notaire, il faut aussi y faire figurer le nom et l'adresse du notaire.

    Vous pouvez ajouter des informations complémentaires concernant par exemple les modalités de fonctionnement de votre entreprise (identification, gestion, contrôle, règles de prise de décisions).

    C'est à vous et vos actionnaires de déterminer quelles sont les règles que vous voulez faire figurer dans vos statuts.

    Ces règles sont libres dés lors qu'elles ne sont pas contraires à l'ordre public.

    Par exemple, vous ne pouvez pas choisir comme objet social de votre société la contrebande d'armes.

    Vous pouvez, si vous le souhaitez, joindre les documents suivants :

    • Liste des actes préparatoires à la création et au démarrage de l'entreprise (ils comportent les montants et les dates des frais engagés par les fondateurs jusqu'à la signature des statuts)

    • Règlement intérieur ayant pour objectif de simplifier ou de compléter les règles déjà présentes dans vos statuts

    • Pactes d'actionnaires ou d'associés qui fixent les relations entre eux sur des points non évoqués dans les statuts

    Si des apports en nature au capital social ont été réalisés, il est obligatoire de joindre en annexe de vos statuts le rapport du commissaire aux apports.

    Enregistrement auprès du CFE

    Vous procéderez à l'enregistrement de vos statuts au moment de l'immatriculation de votre entreprise auprès du centre de formalités des entreprises dont votre société dépend.

    Enregistrement auprès du service des impôts des entreprises

    Vous devez faire enregistrer vos statuts auprès des services en charge de la publicité foncière du lieu de situation de l'immeuble. Cette démarche peut être effectuée par mail ou sur place au service de la publicité foncière dont vous dépendez.
  • Service de publicité foncière (ex-Conservation des hypothèques)
  • Vous devez faire enregistrer vos statuts auprès du service départemental de l'enregistrement (SDE) du lieu du siège social de l'entreprise. Vous pouvez effectuer cette démarche en envoyant un mail au service dont vous dépendez ou en vous présentant directement sur place.
  • Service départemental de l'enregistrement
  • Vous devez faire enregistrer vos statuts auprès du service départemental de l'enregistrement (SDE) du lieu du fonds de commerce. Vous pouvez effectuer cette démarche en envoyant un mail au service dont vous dépendez ou en vous présentant directement sur place.
  • Service départemental de l'enregistrement
  • Vous devez faire enregistrer vos statuts auprès du service départemental de l'enregistrement (SDE) du lieu du siège social. Vous pouvez effectuer cette démarche en envoyant un mail au service dont vous dépendez ou en vous présentant directement sur place.
  • Service départemental de l'enregistrement
  • Une fois l'enregistrement des statuts fait, vous devez aussi procéder à leur publication dans un support d'annonces légales.

    Les statuts peuvent être rédigés par les associés de votre société.

    Il peut s'agir d'un acte rédigé sans la présence d'un notaire ou d'un acte rédigé par un notaire.

    La rédaction des statuts par un professionnel du droit coûte entre 1 000 € et 2 500 €.

    Lorsqu'un apport de biens immobiliers au capital social de votre société est fait, les statuts doivent obligatoirement être rédigés par un notaire.

    La rédaction des statuts coûte entre 1 000 € et 2 500 €.

    Les statuts doivent nécessairement être signés par tous les associés de la société.

    Les règles générales concernant la SAS sont très souples, vous avez une grande autonomie dans le rédaction de vos statuts.

    Le rédaction de vos statuts est primordial et il est important d'y prêter une attention toute particulière.

    Les mentions suivantes doivent obligatoirement être présentes dans les statuts :

    • Dénomination sociale

    • Forme juridique

    • Adresse du siège social

    • Apport de chaque associé

    • Montant du capital social

    • Objet social (il s'agit de ses principales activités)

    • Durée de vie

    • Président ou les dirigeants de votre SAS

    C'est ensuite à vous et les actionnaires de déterminer toutes les règles liées au fonctionnement et à la gestion de votre entreprise, telles que les suivantes :

    • Modalités de prises de décisions

    • Pouvoirs des dirigeants et du président

    • Modalités de souscription et de répartitions des actions de votre société

    Si les statuts ont été rédigés par un notaire, il faut aussi y faire figurer le nom et l'adresse du notaire.

    Vous pouvez ajouter des informations complémentaires concernant par exemple les modalités de fonctionnement de votre entreprise (identification, gestion, contrôle, règles de prise de décisions).

    Ces règles sont libres dés lors qu'elles ne sont pas contraires à l'ordre public.

    Par exemple, vous ne pouvez pas choisir comme objet social de votre société la contrebande d'armes.

    Vous pouvez, si vous le souhaitez, joindre les documents suivants :

    • Liste des actes préparatoires à la création et au démarrage de l'entreprise (ils comportent les montants et les dates des frais engagés par les fondateurs jusqu'à la signature des statuts)

    • Règlement intérieur ayant pour objectif de simplifier ou de compléter les règles déjà présentes dans vos statuts

    • Pactes d'actionnaires ou d'associés qui fixent les relations entre eux sur des points non évoqués dans les statuts

    Si des apports en nature au capital social ont été réalisés, il est obligatoire de joindre en annexe de vos statuts le rapport du commissaire aux apports.

    Oui.

    Enregistrement auprès du CFE

    Vous procéderez à l'enregistrement de vos statuts au moment de l'immatriculation de votre entreprise auprès du centre de formalités des entreprises dont votre société dépend.

    Enregistrement auprès du services des impôts des entreprises

    Vous devez faire enregistrer vos statuts auprès des services en charge de la publicité foncière du lieu de situation de l'immeuble. Cette démarche peut être effectuée par mail ou vous pouvez vous déplacer au service de la publicité foncière dont vous dépendez.
  • Service de publicité foncière (ex-Conservation des hypothèques)
  • Vous devez faire enregistrer vos statuts auprès du service départemental de l'enregistrement (SDE) du lieu du siège social de l'entreprise. Vous pouvez effectuer cette démarche en envoyant un mail au service dont vous dépendez ou en vous présentant directement sur place.
  • Service départemental de l'enregistrement
  • Vous devez faire enregistrer vos statuts auprès du service départemental de l'enregistrement (SDE) du lieu du fonds de commerce. Vous pouvez effectuer cette démarche en envoyant un mail au service dont vous dépendez ou en vous présentant directement sur place.
  • Service départemental de l'enregistrement
  • Vous devez faire enregistrer vos statuts auprès du service départemental de l'enregistrement (SDE) du lieu du siège social. Vous pouvez effectuer cette démarche en envoyant un mail au service dont vous dépendez ou en vous présentant directement sur place.
  • Service départemental de l'enregistrement
  • Une fois l'enregistrement des statuts fait, vous devrez procéder à leur publication dans un support d'annonces légales.

    Les statuts peuvent être rédigés par les associés de votre société.

    Il peut s'agir d'un acte rédigé dans la présence d'un notaire ou d'un acte rédigé par un notaire.

    La rédaction des statuts par un professionnel du droit coûte entre 1 000 € et 2 500 €.

    Lorsqu'un apport de biens immobiliers au capital social de votre société est fait, les statuts doivent obligatoirement être rédigés par un notaire.

    La rédaction des statuts coûte entre 1 000 € et 2 500 €.

    Les statuts doivent nécessairement être signés par tous les associés de la société.

    Les mentions suivantes doivent obligatoirement être présentes dans les statuts :

    • Dénomination sociale

    • Forme juridique

    • Adresse du siège social

    • Apport de chaque associé

    • Montant du capital social

    • Objet social (il s'agit de ses principales activités)

    • Durée de vie

    • Nom des associés et du ou des gérants

    C'est ensuite à vous et vos associés de déterminer toutes les règles liées au fonctionnement et à la gestion de votre entreprise, telles que les suivantes :

    • Désignation d'un ou plusieurs gérants

    • Pouvoirs du ou des gérants

    • Modalités de prise de décisions en assemblée d'associés

    • Modalités de dissolution ou de survie de la société

    Si les statuts ont été rédigés par un notaire, il faut aussi y faire figurer le nom et l'adresse du notaire.

    Vous pouvez ajouter des informations complémentaires concernant par exemple les modalités de fonctionnement de votre entreprise (identification, gestion, contrôle, règles de prise de décisions).

    Ces règles sont assez libres dés lors qu'elles ne sont pas contraires à l'ordre public.

    Par exemple, vous ne pouvez pas choisir comme objet social de votre société la contrebande d'armes.

    Vous pouvez, si vous le souhaitez, joindre les documents suivants :

    • Liste des actes préparatoires à la création et au démarrage de l'entreprise (ils comportent les montants et les dates des frais engagés par les fondateurs jusqu'à la signature des statuts)

    • Règlement intérieur ayant pour objectif de simplifier ou de compléter les règles déjà présentes dans vos statuts

    • Pactes d'actionnaires ou d'associés qui fixent les relations entre eux sur des points non évoqués dans les statuts

    Si des apports en nature au capital social ont été réalisés, il est obligatoire de joindre en annexe de vos statuts le rapport du commissaire aux apports.

    Oui.

    Enregistrement auprès du CFE

    Vous procéderez à l'enregistrement de vos statuts au moment de l'immatriculation de votre entreprise auprès du centre de formalités des entreprises dont votre société dépend.

    Enregistrement auprès du service des impôts des entreprises

    Vous devez faire enregistrer vos statuts auprès des services en charge de la publicité foncière du lieu de situation de l'immeuble. Cette démarche peut être effectuée par mail ou vous pouvez vous déplacer au service de la publicité foncière dont vous dépendez.
  • Service de publicité foncière (ex-Conservation des hypothèques)
  • Vous devez faire enregistrer vos statuts auprès du service départemental de l'enregistrement (SDE) du lieu du siège social de l'entreprise. Vous pouvez effectuer cette démarche en envoyant un mail au service dont vous dépendez ou en vous présentant directement sur place.
  • Service départemental de l'enregistrement
  • Vous devez faire enregistrer vos statuts auprès du service départemental de l'enregistrement (SDE) du lieu du fonds de commerce. Vous pouvez effectuer cette démarche en envoyant un mail au service dont vous dépendez ou en vous présentant directement sur place.
  • Service départemental de l'enregistrement
  • Vous devez faire enregistrer vos statuts auprès du service départemental de l'enregistrement (SDE) du lieu du siège social. Vous pouvez effectuer cette démarche en envoyant un mail au service dont vous dépendez ou en vous présentant directement sur place.
  • Service départemental de l'enregistrement
  • Une fois l'enregistrement des statuts fait, vous devez procéder à leur publication dans un support d'annonces légales.

    Les statuts peuvent être rédigés par les associés de votre société.

    Il peut s'agir d'un acte rédigé sans la présence d'un notaire ou d'un acte rédigé par un notaire.

    La rédaction des statuts par un professionnel du droit coûte entre 1 000 € et 2 500 €.

    Lorsqu'un apport de biens immobiliers au capital social de votre société est fait, les statuts doivent obligatoirement être rédigés par un notaire.

    La rédaction des statuts coûte entre 1 000 € et 2 500 €.

    Les statuts doivent obligatoirement être signés par tous les associés de la société.

    Les mentions suivantes doivent obligatoirement être présentes dans les statuts :

    • Dénomination sociale

    • Forme juridique

    • Adresse du siège social

    • Apport de chaque associé

    • Montant du capital social

    • Objet social (il s'agit de ses principales activités)

    • Durée de vie

    • Nom des associés

    • Montant ou la valeur des parts sociales tous les associés

    • Part globale des associés commandités et celle des associés commanditaires dans la répartition de bénéfices et dans le boni de liquidation

    C'est ensuite à vous et vos associés de déterminer toutes les règles liées au fonctionnement et à la gestion de votre entreprise, telles que les suivantes :

    • Modalités de cession des parts sociales

    • Pouvoirs des associés commanditaires et des associés commandités

    • Modalités de prise de décisions en assemblée d'associés

    • Modalités de dissolution ou de survie de la société

    Si les statuts ont été rédigés par un notaire, il faut aussi y faire figurer le nom et l'adresse du notaire.

    Vous pouvez ajouter des informations complémentaires concernant par exemple les modalités de fonctionnement de votre entreprise (identification, gestion, contrôle, règles de prise de décisions).

    Ces règles sont assez libres dés lors qu'elles ne sont pas contraires à l'ordre public.

    Par exemple, vous ne pouvez pas choisir comme objet social de votre société la contrebande d'armes.

    Vous pouvez, si vous le souhaitez, joindre les documents suivants :

    • Liste des actes préparatoires à la création et au démarrage de l'entreprise (ils comportent les montants et les dates des frais engagés par les fondateurs jusqu'à la signature des statuts)

    • Règlement intérieur ayant pour objectif de simplifier ou de compléter les règles déjà présentes dans vos statuts

    • Pactes d'actionnaires ou d'associés qui fixent les relations entre eux sur des points non évoqués dans les statuts

    Si des apports en nature au capital social ont été réalisés, il est obligatoire de joindre en annexe de vos statuts le rapport du commissaire aux apports.

    Oui.

    Enregistrement auprès du CFE

    Vous procéderez à l'enregistrement de vos statuts au moment de l'immatriculation de votre entreprise auprès du centre de formalités des entreprises dont votre société dépend.

    Enregistrement auprès du service des impôts des entreprises

    Vous devez faire enregistrer vos statuts auprès des services en charge de la publicité foncière du lieu de situation de l'immeuble. Cette démarche peut être effectuée par mail ou vous pouvez vous déplacer au service de la publicité foncière dont vous dépendez.
  • Service de publicité foncière (ex-Conservation des hypothèques)
  • Vous devez faire enregistrer vos statuts auprès du service départemental de l'enregistrement (SDE) du lieu du siège social de l'entreprise. Vous pouvez effectuer cette démarche en envoyant un mail au service dont vous dépendez ou en vous présentant directement sur place.
  • Service départemental de l'enregistrement
  • Vous devez faire enregistrer vos statuts auprès du service départemental de l'enregistrement (SDE) du lieu du fonds de commerce. Vous pouvez effectuer cette démarche en envoyant un mail au service dont vous dépendez ou en vous présentant directement sur place.
  • Service départemental de l'enregistrement
  • Vous devez faire enregistrer vos statuts auprès du service départemental de l'enregistrement (SDE) du lieu du siège social. Vous pouvez effectuer cette démarche en envoyant un mail au service dont vous dépendez ou en vous présentant directement sur place.
  • Service départemental de l'enregistrement
  • Une fois l'enregistrement des statuts fait, vous devez procéder à leur publication dans un support d'annonces légales.

    Les statuts peuvent être rédigés les associés de votre société.

    Il peut s'agir d'un acte rédigé sans la présence d'un notaire ou d'un acte rédigé par un notaire.

    La rédaction des statuts par un professionnel du droit coûte entre 1 000 € et 2 500 €.

    Lorsqu'un apport de biens immobiliers au capital social de votre société est fait, les statuts doivent obligatoirement être rédigés par un notaire.

    La rédaction des statuts coûte entre 1 000 € et 2 500 €.

    Les statuts doivent nécessairement être signés par tous les associés de la société.

    Les mentions suivantes doivent obligatoirement être présentes dans les statuts :

    • Dénomination sociale

    • Forme juridique

    • Adresse du siège social

    • Apport de chaque associé

    • Montant du capital social

    • Objet social (il s'agit de ses principales activités)

    • Durée de vie

    • Nom du ou des premiers gérants

    • Montant ou la valeur des parts sociales tous les associés

    • Part globale des associés commandités et celle des associés commanditaires dans la répartition des bénéfices et dans le boni de liquidation

    C'est ensuite à vous et vos associés de déterminer toutes les règles liées au fonctionnement et à la gestion de votre entreprise, telles que les suivantes :

    • Modalités de cession des parts sociales

    • Règles concernant les gérants (par exemple, limite d'âge, désignation, pouvoirs)

    • Règles concernant les membres du conseil de surveillance (par exemple, age limite, pouvoirs)

    Si les statuts ont été rédigés par un notaire, il faut aussi y faire figurer le nom et l'adresse du notaire.

    Vous pouvez ajouter des informations complémentaires concernant par exemple les modalités de fonctionnement de votre entreprise (identification, gestion, contrôle, règles de prise de décisions).

    Ces règles sont assez libres dés lors qu'elles ne sont pas contraires à l'ordre public.

    Par exemple, vous ne pouvez pas choisir comme objet social de votre société la contrebande d'armes.

    Vous pouvez, si vous le souhaitez, joindre les documents suivants :

    • Liste des actes préparatoires à la création et au démarrage de l'entreprise (ils comportent les montants et les dates des frais engagés par les fondateurs jusqu'à la signature des statuts)

    • Règlement intérieur ayant pour objectif de simplifier ou de compléter les règles déjà présentes dans vos statuts

    • Pactes d'actionnaires ou d'associés qui fixent les relations entre eux sur des points non évoqués dans les statuts

    Si des apports en nature au capital social ont été réalisés, il est obligatoire de joindre en annexe de vos statuts le rapport du commissaire aux apports.

    Oui.

    Enregistrement auprès du CFE

    Vous procéderez à l'enregistrement de vos statuts au moment de l'immatriculation de votre entreprise auprès du centre de formalités des entreprises dont votre société dépend.

    Enregistrement auprès du service des impôts des entreprises

    Vous devez faire enregistrer vos statuts auprès des services en charge de la publicité foncière du lieu de situation de l'immeuble. Cette démarche peut être effectuée par mail ou vous pouvez vous déplacer au service de la publicité foncière dont vous dépendez.
  • Service de publicité foncière (ex-Conservation des hypothèques)
  • Vous devez faire enregistrer vos statuts auprès du service départemental de l'enregistrement (SDE) du lieu du siège social de l'entreprise. Vous pouvez effectuer cette démarche en envoyant un mail au service dont vous dépendez ou en vous présentant directement sur place.
  • Service départemental de l'enregistrement
  • Vous devez faire enregistrer vos statuts auprès du service départemental de l'enregistrement (SDE) du lieu du fonds de commerce. Vous pouvez effectuer cette démarche en envoyant un mail au service dont vous dépendez ou en vous présentant directement sur place.
  • Service départemental de l'enregistrement
  • Vous devez faire enregistrer vos statuts auprès du service départemental de l'enregistrement (SDE) du lieu du siège social. Vous pouvez effectuer cette démarche en envoyant un mail au service dont vous dépendez ou en vous présentant directement sur place.
  • Service départemental de l'enregistrement
  • Une fois l'enregistrement des statuts fait, vous devez procéder à leur publication dans un support d'annonces légales.

    Les statuts peuvent être rédigés les associés de votre société.

    Il peut s'agir d'un acte rédigé sans la présence d'un notaire ou d'un acte rédigé par un notaire.

    La rédaction des statuts par un professionnel du droit coûte entre 1 000 € et 2 500 €.

    Lorsqu'un apport de biens immobiliers au capital social de votre société est fait, les statuts doivent obligatoirement être rédigés par un notaire.

    La rédaction des statuts coûte entre 1 000 € et 2 500 €.

    Les statuts doivent nécessairement être signés par tous les associés de la société.

    Les mentions suivantes doivent obligatoirement être présentes dans les statuts :

    • Dénomination sociale

    • Forme juridique

    • Adresse du siège social

    • Apport de chaque associé

    • Montant du capital social

    • Objet social (il s'agit de ses principales activités)

    • Durée de vie

    • Mode d'administration

    • Pouvoirs des administrateurs ou gérants

    • Modalités du contrôle des opérations de votre coopérative

    • Modalités de modification des statuts ou de dissolution

    • Règles concernant les associés : admission, radiation, exclusion par exemple

    C'est ensuite à vous et vos associés de déterminer toutes les règles liées au fonctionnement et à la gestion de votre entreprise, telles que les suivantes :

    • Modalités de prise de décision

    • Modalités concernant les parts sociales (par exemple, leur émission, les avantages liés, leur souscription)

    Si les statuts ont été rédigés par un notaire, il faut aussi y faire figurer le nom et l'adresse du notaire.

    Vous pouvez ajouter des informations complémentaires concernant par exemple les modalités de fonctionnement de votre entreprise (identification, gestion, contrôle, règles de prise de décisions).

    Ces règles sont assez libres dés lors qu'elles ne sont pas contraires à l'ordre public.

    Par exemple, vous ne pouvez pas choisir comme objet social de votre société la contrebande d'armes.

    À savoir
    dans le cadre d'une coopérative à capital variable, vous n'êtes pas obligé de fixer un montant maximal du capital dans vos statuts.

    Vous pouvez, si vous le souhaitez, joindre les documents suivants :

    • Liste des actes préparatoires à la création et au démarrage de l'entreprise (ils comportent les montants et les dates des frais engagés par les fondateurs jusqu'à la signature des statuts)

    • Règlement intérieur ayant pour objectif de simplifier ou de compléter les règles déjà présentes dans vos statuts

    • Pactes d'actionnaires ou d'associés qui fixent les relations entre eux sur des points non évoqués dans les statuts

    Si des apports en nature au capital social ont été réalisés, il est obligatoire de joindre en annexe de vos statuts le rapport du commissaire aux apports.

    Oui.

    Enregistrement auprès du CFE

    Vous procéderez à l'enregistrement de vos statuts au moment de l'immatriculation de votre entreprise auprès du centre de formalités des entreprises dont votre société dépend.

    Enregistrement auprès du service des impôts des entreprises

    Vous devez faire enregistrer vos statuts auprès des services en charge de la publicité foncière du lieu de situation de l'immeuble. Cette démarche peut être effectuée par mail ou vous pouvez vous déplacer au service de la publicité foncière dont vous dépendez.
  • Service de publicité foncière (ex-Conservation des hypothèques)
  • Vous devez faire enregistrer vos statuts auprès du service départemental de l'enregistrement (SDE) du lieu du siège social de l'entreprise. Vous pouvez effectuer cette démarche en envoyant un mail au service dont vous dépendez ou en vous présentant directement sur place.
  • Service départemental de l'enregistrement
  • Vous devez faire enregistrer vos statuts auprès du service départemental de l'enregistrement (SDE) du lieu du fonds de commerce. Vous pouvez effectuer cette démarche en envoyant un mail au service dont vous dépendez ou en vous présentant directement sur place.
  • Service départemental de l'enregistrement
  • Vous devez faire enregistrer vos statuts auprès du service départemental de l'enregistrement (SDE) du lieu du siège social. Vous pouvez effectuer cette démarche en envoyant un mail au service dont vous dépendez ou en vous présentant directement sur place.
  • Service départemental de l'enregistrement
  • Une fois l'enregistrement des statuts fait, vous devez procéder à leur publication dans un support d'annonces légales.

    Modifié le 19/10/2021 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)
    source www.service-public.fr