Avertissement : impossible de se connecter à service-public.fr
Les données affichées sont susceptibles de ne pas être à jour. : HTTP/1.1 404 - F34633.xml

Guide des droits et des démarches administratives

Changer le nom de la société
Fiche pratique

L'entreprise peut être identifiée par la dénomination sociale, le nom commercial et l'enseigne commerciale. Au cours de son existence, l'entreprise peut modifier l'un ou l'autre de ces éléments. Pour ce faire, certaines formalités doivent être accomplies.

Il est nécessaire de distinguer la dénomination sociale, le nom commercial et le nom d'enseigne qui sont 3 notions distinctes.

La dénomination sociale est le nom de la société qui permet de l'identifier en tant que personne morale distincte des associés qui la composent.

La dénomination sociale est obligatoire, elle doit figurer dans les statuts de la société suivie de sa forme juridique (SARL, SAS, SA, etc.).

Si l'entreprise est une société civile, on parle alors de raison sociale.

Le nom de la société est choisi librement par les associés, il peut inclure des lettres et des chiffres, voire certains caractères spéciaux. Il peut être fantaisiste, en lien avec l'activité exercée ou peut tout simplement reprendre le nom d'un associé.

Si vous décidez d'utiliser votre propre nom comme dénomination sociale, la société pourra continuer de l'utiliser même après votre départ.

La dénomination sociale est protégée dès son inscription au registre du commerce et des sociétés (RCS).

Attention
dans le cadre d'une entreprise individuelle (micro-entrepreneur, entrepreneur individuel, EIRL), l'identité juridique de l'entreprise est indissociable de l'identité de l'entrepreneur. Ainsi, la dénomination correspond à son nom de famille (qui peut s'accompagner de son prénom). Pour un entrepreneur individuel, le nom doit obligatoirement être précédé ou suivi de la mention entrepreneur individuel ou EI.

Le nom commercial est le nom utilisé publiquement par l'entreprise pour exploiter son fonds de commerce ou son activité.

Autrement dit, le nom commercial est le nom d'usage qui permet d'identifier l'entreprise dans le cadre de ses relations commerciales avec ses fournisseurs, partenaires et clients. Il figure donc dans la plupart des documents édités par l'entreprise (contrats, factures, publicités).

Le nom commercial est facultatif et peut reprendre la dénomination sociale de l'entreprise.

Il est protégé du seul fait de son usage.

L'enseigne commerciale permet d'identifier territorialement le local qui exploite le fonds de commerce, elle désigne un établissement de l'entreprise en particulier.

Il peut s'agir d'une inscription, d'un emblème, d'un logo ou de tout autre symbole généralement affiché sur la façade du point de vente. L'enseigne peut faire référence au nom commercial, au nom de l'exploitant voire au nom de la rue où est situé l'établissement.

L'enseigne commerciale est facultative mais contribue à l'image de marque de l'entreprise.

Avant d'effectuer toute démarche de modification, il est impératif de vérifier la disponibilité du nom choisi, c'est-à-dire s'assurer qu'il n'est pas déjà utilisé par une entreprise ayant une activité proche ou similaire à la vôtre.

Si votre nouveau nom risque de créer une confusion avec un concurrent, celui-ci peut vous assigner en justice pour concurrence déloyale et réclamer de versement de dommages-intérêts.

Pour vérifier la disponibilité du nom, il est possible de consulter gratuitement la base de données d'Infogreffe. Cette base de données vous donne accès à l'ensemble des dénominations sociales, noms commerciaux et enseignes inscrits au RCS.

Il est également conseillé d'effectuer une recherche d'antériorité sur le site de l'INPI pour vérifier que le nom envisagé ne bénéficie d'aucune protection (dépôt de marque).

Site internet : https://www.inpi.fr/fr/services-et-prestations-domaine/disponibilite-d-une-marque-d-un-logo
Institut national de la propriété industrielle (Inpi)

Les formalités varient selon l'élément impacté par la modification.

Le changement de dénomination sociale implique une modification des statuts par les associés réunis selon les modalités prévues par la loi ou les statuts.

À noter
lorsque la société ne comporte qu'un associé (EURL, SASU), c'est à lui que revient la décision de changer la raison sociale.

L'avis de modification doit ensuite être publié dans un support d'annonces légales en mentionnant l'ancien et le nouveau nom de la société.

Enfin, la demande d'inscription modificative doit être enregistrée auprès du CFE ou du greffe du tribunal de commerce dont dépend la société.

Centres de formalités des entreprises (CFE)

Site internet

Greffe du tribunal de commerce

Site internet

L'insertion automatique au Bodacc (Bulletin officiel des annonces civiles et commerciales) par le greffe rendra la modification de la dénomination sociale opposable aux tiers.

Le dossier déposé au greffe doit contenir les pièces suivantes :

  • Formulaire M2 rempli et signé : en 3 exemplaires

  • Exemplaire des statuts mis à jour, daté et certifié conforme à l'original par le représentant légal

  • Attestation de parution de l'avis dans un support d'annonces légales

  • Chèque pour le règlement des frais de modification : 192,01 € à l'ordre du greffe.

Le dépôt peut s'effectuer par courrier, par remise en main propre ou en ligne.

La décision des associés de changer le nom commercial prend la forme d'un procès-verbal, mais n'implique pas une modification des statuts.

À noter
lorsque la société ne comporte qu'un associé (EURL, SASU), c'est à lui que revient la décision de changer le nom commercial.

La publication d'un avis dans un support d'annonces légales est facultative.

En revanche, le nom commercial constitue l'une des caractéristiques de l'entreprise. Il est donc nécessaire de déposer une demande d'inscription modificative au RCS auprès du CFE ou du greffe du tribunal de commerce dont dépend l'entreprise.

Centres de formalités des entreprises (CFE)

Site internet

Greffe du tribunal de commerce

Site internet

L'insertion automatique au Bodacc (Bulletin officiel des annonces civiles et commerciales) par le greffe rendra la modification du nom commercial opposable aux tiers.

Le dossier doit contenir les pièces suivantes :

  • Formulaire M2 (société) ou formulaire P2 (entreprise individuelle) : complété et signé en 3 exemplaires

  • Chèque pour le règlement des frais de modification : 192,01 € à l'ordre du greffe.

Le dépôt peut s'effectuer par courrier, par remise en main propre ou en ligne.

La décision des associés de changer l'enseigne commerciale prend la forme d'un procès-verbal mais n'implique pas une modification des statuts.

À noter
lorsque la société ne comporte qu'un associé (EURL, SASU), c'est à lui que revient la décision de changer l'enseigne commerciale.

La publication d'un avis dans un support d'annonces légales est facultative.

En revanche, l'enseigne commerciale constitue l'une des caractéristiques de l'entreprise. Il est donc nécessaire de déposer une demande d'inscription modificative au RCS auprès du CFE ou du greffe du tribunal de commerce dont dépend l'entreprise.

Centres de formalités des entreprises (CFE)

Site internet

Greffe du tribunal de commerce

Site internet

L'insertion automatique au Bodacc (Bulletin officiel des annonces civiles et commerciales) par le greffe rendra la modification de l'enseigne commerciale opposable aux tiers.

Le dossier doit contenir les pièces suivantes :

  • Formulaire M2 (société) ou formulaire P2 (entreprise individuelle) : complété et signé en 3 exemplaires

  • Chèque pour le règlement des frais de modification : 192,01 € à l'ordre du greffe.

Le dépôt peut s'effectuer par courrier, par remise en main propre ou en ligne.

Modifié le 15/05/2022 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)
source www.service-public.fr